Skip links

La réalité virtuelle : un nouvel outil au service de la justice

Publié le 28 octobre 2020

Après avoir conquis le secteur du jeu, les nouvelles technologies sont aujourd’hui mises au profit de la justice. La réalité virtuelle et augmentée ont déjà pu être utilisées dans la cadre de plusieurs enquêtes, pour aider à la résolution de crimes et délits. La VR n’a pas fini de nous surprendre !

La réalité virtuelle au service de la justice

C’est dans la petite ville de Zanesville aux Etats-Unis que la réalité virtuelle a pu être utilisée dans un contexte inédit.
Une fourgonnette accidentée retrouvée la veille de Noël sur le bord de la route, le conducteur du véhicule se tenant à côté de l’épave, son ami décédé encore ceinturé au siège passager. Plutôt que de prendre des photos et mesurer les traces de dérapages et autres points d’intérêt à la main, les enquêteurs ont décidé de passer la zone au laser 3D à haute vitesse. Cette technologie permet de rassembler plus d’un million de mesures en quelques minutes et de recréer une scène de crime à l’identique.

Précision, immersion et rapidité

Réalité virtuelle et augmentée : Dispositif d'AR utilisé dans une enquête portant sur un accident de la route

Ce logiciel VR a été développé par la société Trimble Forensics qui a aussi mis au point les scanners 3D permettant d’aller bien au delà de simples reconstructions de crash. Cette technologie de pointe peut désormais aider à démêler des scènes de crime complexes !

C’est ce qui a été mis en place lorsque l’oncle d’un soldat du KSP a été abattu en 2016. Ne sachant pas quels éléments étaient pertinents sur la scène de crime, les enquêteurs ont passé toute le zone au laser 3D. Ils ont pu se repencher ultérieurement sur cette enquête et arrêter les deux coupables qui purgent actuellement leur peine d’emprisonnement à perpétuité dans l’Etat du Kentucky.

AR et VR : De nombreux avantages

La réalité virtuelle et la réalité augmentée offrent de nombreux avantages dans la résolution des crimes et délits. Restitution exacte des scènes de crime, vision à 360 degrés, aide à distance ou encore support aux activités médico-légales. On vous explique tout !

Restitution des scènes de crime

La VR permet aux enquêteurs de recréer une scène de crime à l’identique avec des mesures précises à moins de 2 millimètres. Chaque enquêteur peut ainsi visiter la scène de crime et avoir une idée des environs même plusieurs jours après les faits. Et le contenu en VR peut être corrigé en fonction des nouvelles découvertes !

Enquêteurs utilisant un dispositif d'AR lors de son travail d'enquête
Réalité virtuelle et augmentée : Dispositif d'AR utilisé dans une enquête portant sur un accident de la route

Une vision à 360°

La VR permet d’avoir une vision sous tous les angles possibles, offrant une meilleure réflexion aux enquêteurs qui travaillent sur des scènes de crime. Les nouveaux enquêteurs arrivant sur l’enquête peuvent ainsi prendre connaissance de tous les aspects de l’affaire !

Une aide à distance

L’AR entre en jeu et apporte un atout considérable : les spécialistes d’investigation peuvent récolter des preuves sans toucher à la scène de crime. Le policier a une caméra embarquée permettant à l’enquêteur de voir la scène du crime via son casque VR. Des éléments indicatifs se superposent à la réalité comme des flèches virtuelles qui signalent certains éléments primordiaux de l’enquête.

Un support à l’enquête médico-légale

La réalité augmentée permet aux enquêteurs de reconstituer un corps dans les moindres détails : visualisation des plaies, état de cicatrisation, blessures en profondeur… Il est même possible de découper un corps en plusieurs parties ! C’est certes glauque, mais très innovant et avantageux car à partir des données récoltées les dispositifs AR peuvent nous fournir des informations sur le type d’arme utilisée ou encore sur la portée et l’angle des coups donnés à la victime.

Dispositif de réalité augmentée utilisé pendant une enquête policière

La VR et l’AR s’immiscent de plus en plus dans tous les domaines. Inattendues dans un milieu aussi particulier que celui d’une enquête criminelle, elles ont pourtant démontré tout leur intérêt. Notons qu’elles jouaient déjà un rôle primordial pendant la crise sanitaire du COVID en étant au service des entreprises et des organismes de formation. Ce nouvel usage de la réalité virtuelle est une petite révolution dans le monde des enquêtes criminelles comme le fut par exemple l’exploitation de l’ADN.

Laisser un commentaire

  1. Excellent post! We are linking to this particularly great post on our website. Keep up the good writing. Katuscha Baxie Bruce

  2. I truly appreciate this blog article. Really thank you! Much obliged. Vernice Brok Twelve

  3. Admiring the persistence you put into your blog and in depth information you present. Binnie Ferdie Furmark